Une année partagée et des saisons…

MerciUne année de plus et les visages s’effacent ! Certains reviennent chaque saison pour pêcher et déguster les araignées, d’autres pour randonner et prendre l’air dans un coin authentique. Les tribus en vacances, elles, souvent changent de destination et aiment à découvrir les régions de l’Hexagone les unes après les autres. Les premiers sont rassurants, ils aiment puisqu’ils reviennent, les seconds intimidants : aimeront-ils ? Alors le vieil hôtel devient le théâtre en hiver d’améliorations constantes tandis qu’en saison il s’efforce d’être pimpant et d’être le lieu de vacances poétique et très à l’Ouest que vous pourriez attendre. Et toujours en janvier arrive le moment de reconnaissance : merci d’avoir choisi cette grande et modeste Escale pour y partager de bons moments entre amis ou en famille, pour y mener des répétitions d’orchestre ou de théâtre, merci d’avoir « aimé » et de l’avoir dit. Du coup c’est reparti pour un an, poursuivre a toujours un sens et les projets ne manquent pas. Petit tour d’une année bien occupée…

randolightCollageLes randonneurs aiment le GR 34 On fait de la publicité car il est magnifique, le parcours Lannion-Morlaix est le plus beau : en une petite semaine on peut voir presque tous les paysages bretons, du sable blanc et toutes sortes de grès, granits et schistes colorés, deux baies différentes, de la falaise, des îles, un aber profond, des petits ports, toutes sortes d’oiseaux, et même un enclos paroissial (normalement cette architecture religieuse typique du Nord-Finistère se trouve vers les monts d’Arrée) ! Ne pas hésiter à expliquer son trajet pour trouver tous les hébergements… Un randonneur solitaire a rapporté de sa journée un cèpe géant. Un autre a révélé une technique de portage très originale. On a vérifié : cela marche même sur le Beg ar Fry !  

sol avantight943Des travaux, toujours des travaux… On a juste trouvé les sous pour une demi-terrasse l’été dernier. L’espace s’est un peu aggrandi. Il va falloir finir ! Cet hiver, on a mis le paquet, changé les fenêtres (plus d’air sous les battants  ni de pluie qui s’infiltre). La porte d’entrée aussi a changé totalement, il faudrait construire un petit sas anti-vent et lui inclure l’ancienne porte à carreaux, c’était le charme aussi du bâtiment et des années passées ! Les randonneurs pourront y laisser leurs bâtons et leur cape de pluie. Parmi les sacrifices accordés à la modernité,  décision est prise de mettre un nouveau carrelage dans la pièce principale. Très triste de définitivement cacher ce carrelage années 50 calé dans des barres de bois. Trop à réparer, et difficile à nettoyer à chaque passage. On a hésite dix ans durant…

Un gros chantier s’annonce, l’agrandissement du garage qui pourra recevoir à l’occasion des vélos, des groupes qui ont besoin d’un espace de travail et toutes sortes de stages. Un escalier de secours desservira enfin le 2e étage, depuis le temps qu’on cogite pour régler tous ces problèmes d’usage. On espère qu’en 2016 une association gèrera un projet pour inclure les richesses et compétences du territoire de Trobodec, musée, randonnée, guide de nature et de littoral, algues, plantes sauvages… et autres richesses locales. Et ainsi sauver le lieu et le garder collectif.

10954452_383630248476852_2782844852961049475_nDes algues à croquer pendant les stages : santé et cuisine raffinée  et des rendez-vous Grandes marées Ce n’est pas la première fois que l’Escale reçoit des spécialistes : l’assocation finistérienne Cap Santé est déjà venue deux fois barboter sur nos plages et nous initier aux algues. Cette année, c’est Régine et Cathy, un binome de passionnées  spécialistes de la santé et de la cuisine, qui ont mené un groupe à la découverte des algues lors de la grande marée de septembre. Un stage est prévu en mai et un autre en septembre. L’Escale se rapproche des Croqueuses d’algues, une consoeurerie originale, et a bien envie de partager cette amitié avec vous. On peut monter pour vous des stages d’une journée ou plus si vous êtes au moins dix.  Inoubliable !

velo lightCollageDes vélos qui commencent à rouler  : des pros avec un sacré matériel Le Tour de la Manche à vélo vient de paraître, on espère ici être agréé pour 2016 comme hébergeur.  Il faudra avoir un local, un point d’eau, de quoi réparer et éventuellement prêter du matériel. En attendant, on pourra mettre à l’abri quelques vélos courageux… L’été dernier, des Italiens sont venus découvrir la côte, moins chaud que dans le Sud, mais pas les grimpettes. Inutile de dire qu’ils avaient une forme  et des formes éblouissantes !

 

 

Publié dans Algues, Animations, avril, Randonnée, Stages, Tribu, Vélo | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Algues et Grande marée : c’est bon pour la santé !

IMG_5141.jpglightLes algues peinent encore à trouver leur place dans notre alimentation, mais quelques pionniers travaillent à les faire connaître : Régine Quéva est l’une d’entre eux, passionnée et douée pour transmettre. Elle est venue à l’Escale pour la grande marée de septembre (petit film souvenir d’une édition exceptionnelle) et revient les 18 et 19 mai pour 2 jours de découverte et de cuisine. Venez nous rejoindre ! Au programme, sorties sur l’estran, un peu de théorie, découverte, conservation, et mise en cuisine presque gastronomique… Pour s’inscrire  avec hébergement ou non et demande de renseignements : escale.trobodec@gmail.com de préférence ou message sur le 02 98 78 80 71. Et puis, c’est le bon moment pour aller pêcher à pied. Les conseils pour une bonne pratique…

Les Français mangent encore très peu d’algues : environ 1 kg par an, surtout sous forme d’additif (gélifiant, épaississant ou stabilisateur). Les Japonais et les Coréens, eux, en raffolent, 3 à 4 kg d’algues par an et par personne. Mais séchées, conservées,cuisinéses, c’est une richesse àportée de main dont il n’est plus question de se passer. Comme la chef cuisinière Cathy, Régine est partageuse de ses connaissances et de leurs recettes . Profitons-en !

 1926905_251376875035524_678483927_nHaricots de mer, varech, laminaire ou encore spiruline…

Et parce que les algues ne sont pas seulement l’apanage de la restauration japonaise avec ses makis et ses soupes miso, les stagaires vont découvrir les possibillités de chaque algue et comment les intégrer dans leur vie quotidienne. Ces végétaux comestibles sont goûteux et bons pour la santé. Riches en fibres, en minéraux, en oligo-éléments notamment, ils sont pauvres en calories. Cette matière première serait même le secret de longévité des Japonais.

10995469_389549891218221_2036819154008934661_n

Régine Quéva, formatrice en cuisine aux algues (aggrée formation) et présidente de l’association « Les croqueuses d’algues« , a proposé pour nous mettre en bouche deux recettes à base d’algues (Allo docteur, FranceTV) : un tartare d’algues et des rillettes d’algues . Quant à Cathy, cuisinière en chef,  elle nous rendre accessible sa cuisine haut-de-gamme et si naturelle ! Un petit avant-goût de ce qui nous attend

 

 

 

s.
Publié dans Algues, Animations, biodiversité, Bretagne, faune et flore, Finistère, GR 34, littoral, mars, Stages, Trégor | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Patrick Zeyen comme au cinéma

DSCF01270_modifié-3.jpglightllPatrick Zeyen est un artiste voyageur. Pas de ceux qui font le tour du monde et reviennent avec des images touristiques. Plutôt un voyageur intérieur, enraciné en pays Belge mais installé au bout de la Bretagne, tout près de l’Escale. Connu pour ses films dans la capitale, sa peinture en Finistère et sa poésie ailleurs (n’est-ce pas l’avantage de la poésie ?), un livre lui rend maintenant hommage : catalogue d’une œuvre multiple fait d’extraits de vie, de témoignages d’amis , il vient de paraître dans le cadre d’une exposition à Morlaix associée à la présentation de ses films littéraires. Petit morceau d’un chemin à parcourir à ses côtés et qui raconte un homme de lettres à la sensibilité très particulière… Continuer la lecture

Publié dans art artistes, Bretagne, Finistère, GR 34, Peinture, Portraits, Trégor | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Lumières ultimes de Nicolas de Staël

th (6).jpg lourdOn part à la rencontre de Nicolas de Staël en passant par Le Havre. Un port, une ville ouverte, la mer et le ciel au bout, un site qu’on n’aurait pas eu l’idée de visiter s’il n’avait accueilli quelques mois les 130 dernières œuvres du peintre ! Et s’installe une alchimie IMG_6620lightsubtile entre les tableaux dedans et les lumières dehors, les masses peintes par les paquebots posés sur la mer là-bas, les ombres grises et bleues étalées au couteau ici : tout fait écho et les quais du Havre offrent leurs codes visuels. Le reste appartient au monde intérieur d’un peintre qui a cherché dans la peinture une forme de l’absolu. Quant à la ville elle-même, les amoureux des villes portuaires devront y revenir pour d’autres bonnes raisons. Quelques images entre figuration et abstraction…IMG_cutbislight

Continuer la lecture

Publié dans art artistes, littoral, Peinture | Marqué avec , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Stages grandes marées : les algues de l’estran à l’assiette

IMG_5141.jpglightDe tout temps, les algues ont amendé les sols et servaient de complément alimentaire.  Maintenant on en sait davantage, le public commence à s’y intéresser de près, le sujet passionne les scientifiques, les industriels, les médecins et … les cuisiniers. Tout près de l’Escale, vit Régine, une spécialiste passionnée. Elle traverse la Bretagne sans relâche pour informer, faire goûter et convaincre grâce à ses livres très pédagogiques et de stages d’initiation. En toutes saisons, on peut les récolter et les cuisiner. Et à chaque grande marée, elle est sur la plage pour mener les curieux à découvrir et cueillir ces précieuses algues. Cet été, elle propose 969573_183591438480735_1325762966_ndes sorties sur les communes de Guimaëc et Locquirec. Et mi-septembre, elle IMGP7024.jpgightorganise, en compagnie de Catherine qui régale déjà les gourmets dans son restaurant, deux stages de 2 jours et demi pour former les volontaires à la récolte, conservation et utilisation gourmande alimentaire ! Ce sera à l’Escale du 8 au 12 septembre il reste des places pour le 8 au 10).

Continuer la lecture

Publié dans Algues, biodiversité, faune et flore, Finistère, littoral, septembre, Stages | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

De Morlaix à Marseille, un aller-retour entre Belles de mai !

IMG_4906.jpgbateausiteQuand les Bretons voyagent, ils retrouvent (cherchent ?) toujours un peu de Bretagne, c’est la mer, ce sont les bateaux. Pour celui qui vit à Morlaix, c’est encore plus évident s’il va jusqu’à Marseille. Les Amis du Musée ne pouvaient ignorer le MuCEM plus port.jpgliglongtemps et sont partis à sa découverte quelques jours en mai. Au cours de leur visite chez la belle méditerranéenne, ils ont croisé  sans cesse la mer, sillonné le quartier Nord fraîchement rénové les pieds dans l’eau,  remonté les venelles et descendu des escaliers, foulé le fort Saint-Jean qui domine le port. Les IMG_5105.jpglightpaquebots y parlent de voyages  à la gare maritime… Le vent là-bas escalier.jpgligtaussi fait cliqueter les mats des voiliers rangés sur le quai chargé d’étals de poissons et le ciel n’y est pas toujours bleu. Ils ont déambulé dans la Marseille des marins puis ont trouvé la Manufacture des tabacs. Même le soleil, n’était pas impitoyable  !  Petit tour, tout petit, de cette Marseille qui fait de l’oeil aux Morlaisiens….

Continuer la lecture

Publié dans art artistes, mai, Patrimoine, Peinture | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Sculpteur de poésie, sculpteur de paysage

1187066_466255686813732_519349733_nArt brut, land art… quand Guillaume Castel disperse ses pièces dans la nature, elles sont comme des traces, elles s’inscrivent en complément des pattes des oiseaux, des déchirures d’écorce, des branches cassées ou imbibées de l’eau des rivières… Ses œuvres qui  s’offrent à l’état brut trouvent leur place, reconnues… Après des effleurements végétaux suspendus dans les sentiers, des land art GCastflorescences aquatiques près des cours d’eau, ou des sculptures en dur et des cocons géants disséminés dans les parcs Invitation-Jardins-sensibles-jardins-secrets1-213x300naturels, le jeune Finistérien n’en finit pas de décliner son pays en détails inattendus. C’est le paysage tantôt campagnard, tantôt littoral qui a nourri son imaginaire et formé son regard… Depuis il le sculpte en poète. On en trouve des éclats aussi bien dans le musée de Morlaix que dans d’autres lieux prestigieux, mais ils ne sont jamais aussi à leur place qu’au fond d’une vallée perdue. Visite dans un univers, tantôt naturel, tantôt onirique, mais toujours délicat et joyeux !

Continuer la lecture

Publié dans art artistes, Bretagne, faune et flore, Finistère, littoral, Peinture, Trégor | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire