Le Japon et la Bretagne, une tradition picturale très moderne

Bretagne-Japon 2012, après une première incursion à Concarneau en 2011, s’est étendu tout au long de l’année dans 12 sites qui réunissaient de façon originale objets japonais et oeuvres bretonnes japonisantes. Un archipel d’expositions enrichi d’un colloque, de spectacles, conférences et ateliers pour une manifestation globale autour du Japon. Au total, une vingtaine d’événements qui se seront succédés en Bretagne et en Finistère ! Une fois finie cette grande manifestation, il restera de quoi voir à Brest, dans les collections permanentes…

Bretagne-Japon 2012, 12 musées bretons qui s’unissent pour présenter des collections rares et inédites au grand public. Ce sont autant de pièces uniques et prestigieuses, symboles des liens historiques et artistiques entre le Japon et la Bretagne : estampes, masques, porcelaines, kimonos, gravures, peintures… pour plonger au coeur des relations entre la Bretagne et le Pays du Soleil Levant.


Musée d’Art et d’Histoire de la ville de Saint-Brieuc : « Henri Rivière, les détours du chemin d’un japonisant en Côtes d’Armor » – 9 février – 13 mai
Musée des Beaux-arts de Quimper : « L’arbre et la forêt, du Pays du Soleil Levant au Bois d’amour » – 2 mars – 28 mai
Musée des Beaux-arts de Brest : « L’art japonais dans les collections du musée de Brest » – 10 mars – 15 juin
Opéra
– « La Princesse Jaune » – les 10, 12, 14 mars à l’Opéra de Rennes, et le 16 mars au Théâtre de Cornouaille à Quimper
– « Madame Butterfly, Madame Chrysanthème » : le 20 mars à l’Opéra de Rennes, le 21 mars au Centre social Carrefour 18 de Rennes, le 23 mars au Port-Musée de Douarnenez et le 24 mars au Centre Culturel de Ploërmel.
Musée Mathurin Méheut de Lamballe : « Empreintes d’un voyage au Japon » – 1 avril – 31 décembre
Port-Musée de Douarnenez : « Le voyage de Francis Hennequin au Japon, un photographe de Douarnenez au pays du Soleil Levant » – 12 mai – 30 juin
Musée Yvonne Jean-Haffen – Maison d’artiste de la Grande Vigne de Dinan : « Le Japon dans la correspondance de Mathurin Méheut » – 16 mai – 30 septembre
Musée des Beaux-arts de Rennes : « Nostalgie du Soleil levant, le goût pour l’art japonais » – 6 juin – 26 août
Musée de la Compagnie des Indes de la Ville de Lorient – Hotel Gabriel : « Odyssée de l’Imari » – 9 juin – 2 septembre
Musée de Bretagne de Rennes (Les Champs Libres) : « Champs contre Champs », conférence sur les relations économiques entre le Japon et la Bretagne – 29 septembre, « Docs en stock au musée » : projection d’un documentaire sur le Japon – 30 septembre, Conférence sur les approches différentes de la restauration des oeuvres entre les deux pays organisée avec l’Atelier Régional de Restauration – (date à déterminer)
Université Rennes 2 : Colloque international sur le japonisme dans les Beaux-Arts « Territoires du japonisme » – 27 – 28 septembre
Musée de Morlaix : « Monet, Geffroy Rodin, et le cercle des japonisants »
Musée Départemental Breton de Quimper : « La gravure sur bois en couleurs. Japon-Paris-Bretagne, 1880-1930 » – 30 novembre 2012 – 3 mars 2013

Saint-Brieuc du 9 février au 13 mai Quimper 2 mars – 28 mai Brest 10 mars – 15 juin Lamballe 1 avril – 31 décembre Douarnenez12 mai – 30 juin Dinan 16 mai – 30 septembre Rennes 6 juin – 26 août Lorient 9 juin – 2 septembre Brest juin
Musée des Beaux-arts de Brest : « La vague japoniste » Rennes septembre (colloques et conférences) Morlaix novembre Quimper 30 novembre 2012 – 3 mars 2013

ET AUSSI  dans les collections permanentes du musée de Brest

Le musée des beaux-arts de Brest présente à travers cette première exposition un large fonds rassemblant des objets japonais d’origines diverses. C’est en effet dès le XIXème siècle que les grands marins tels que l’amiral Jean-Baptiste Cécille rapportent en France, et plus particulièrement en Bretagne, des objets témoins du quotidien des japonais de l’époque. Au fil des années et par des circonstances diverses (cadeaux diplomatiques, fonds sauvés d’une guerre, legs de grands voyageurs, de commissaires de marine), un fonds exotique composé notamment d’objets d’art en provenance du Japon s’est constitué au Musée de Brest. Inédits ou extrêmement rares, les objets présentés dans cette exposition sont aussi variés que surprenants. A côté de l’armure de samouraï, une statuette en ivoire est présentée parmi les coffrets, bols, bannettes, palanquins et laques, tous témoins de l’histoire maritime de Brest et du monde.

Lire Aussi  si vous aimez la peinture et ce coin sauvage du Trégor littoral : Ricardo Cavallo, un corps à corps pictural

ET… Henri Rivière s’expose à Saint-Brieuc

Advertisements
Cet article, publié dans art artistes, Finistère, littoral, Patrimoine, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s