Le Petit festival fait ses Pâques avec Buxtehude : éblouissant !

 Avec un peu de retard sur les fêtes pascales mais beaucoup d’avance sur l’édition de juillet, le Petit festival présente au public les Sept cantates pour la Passion « Membra Jesu Nostri » de Dietrich Buxtehude (1637-1707) . Le public connaît souvent les passions de Bach, Teleman, Haendel, moins cellle de Buxtehude. Ces sept cantates qui déplorent une à une les sept plaies du Christ en croix s’appuient sur un texte dramatique, souffrant mais transcendé par l’idée de rédemption. La musique elle est mystique, pleine de compassion, d’émotion, mélodique, charnelle, parfois joyeuseCette construction contrastée presque incantatoire  fait de l’ensemble un moment musical particulièrement riche, interprété par cinq chanteurs et un ensemble de cordes et continuo. Ce concert sera précédé d’une visite guidée de l’enclos paroissial  à 15 h. Avec les ensembles Les Heures et Ma non Troppo. Dimanche 29 avril, à 17h, Eglise, Plougonven. Tarif 12/ 9€, gratuit pour les moins de 25 ans, covoiturage.Contact et réservation : tél. 06 63 53 02 91, contact@petitfestival.frwww.petitfestival.fr  (17 km de l’Escale vers les terres).

  • Ma non Troppo Louis Creac’h et Alice Julien Laferrière violons Camille Rancière alto Keiko Gomi violoncelle Yoann Moulin orgue.
  • Les Heures avec Elsa Papatanasios & Emmanuelle Huteau sopranos Marie-George Monet contralto Olivier Rault ténor Marduk Serrano basse.
  • Passion et oratorio Dans la musique sacrée classique,  une passion est une catégorie d’oratorio,  composition musicale pour solistes vocaux, choeur et orchestre  :  principale caractéristique,elle est écrite à partir du récit de la passion du Christ et elle était jouée pour les vêpres du vendredi Saint. On connaît les passions de Bach,  de Téléman, Haendel, éventuellement celle de Johan Sabastiani, Barthold Heinrich Brockes, ou encore plus proche de nous dans le temps Penderecky, celle de Buxtehude est particulière de par sa construction.
  • Pour en savoir plus sur le Petit festival
  • et sur la troisième édition en 2011

La Passion selon Buxtehude…

C’est en 1680 que l’organiste de l’église Sainte-Marie de Lubeck écrivit cette oeuvre pour le moins singulière usant de poésies spirituelles du Moyen-Age, en vue d’une exécution dans le cadre des« Concerts du soir ». Les Membra Jesu Nostri (oeuvre pour choeur, trio à cordes et continuo) est un cycle de sept cantates qui chacune pleure une à une les plaies du Christ dont le nombre est symboliquement porté à sept (les pieds, les genoux, les mains, le flanc, la poitrine, le coeur, le visage) : cette contemplation imaginaire des souffrances du Christ s’accompagne d’un regard ascendant, depuis les pieds (cantate n° 1 : Ad pedes) jusqu’au visage (cantate n° 7 : Ad faciem). Musicalement, elles sont toutes construites selon la même structure: une sonate instrumentale, un choeur pour 3 à 5 voix, des trios et des arias puis une reprise du premier choeur. L’ensemble des sept cantates « Membra Jesu nostri » est le seul cycle dans toute l’oeuvre de Buxtehude qui nous soit parvenu. Un classique de la musique sacrée du baroque allemand.

Plougonven un lieu privilégié du tourisme rural

La richesse patrimoniale de Plougonven lui a valu d’appartenir au noyau historique des communes du patrimoine rural de Bretagne et des 7 calvaires monumentaux de Bretagne. Un patrimoine exceptionnel dont le monumental calvaire octogonal, l’enclos paroissial et le manoir de Mézédern sont les témoins privilégiés, complété par un volet paysager important :  la Voie Verte qui emprunte l’ancienne voie ferrée Morlaix Carhaix et relie Roscoff à Concarneau, l’espace protégé des landes du Cragou, les chemins de randonnée ou parcours balisés y offrent un large choix de possibilités (visite guidée avec un professionnel passionné, entrée libre avec le billet de concert).

L’ensemble paroissial dédié à saint Gouven

 D’après la légende, l’Église primitive devait se construire au lieu-dit Quilliou sur la route menant de Lannéanou aucCloître-Saint-Thégonnec. Deux menhirs d’environ 5 mètres de hauteur indiquant l’emplacement et la longueur de l’église que les paroissiens avaient en dessein de bâtir. Mais chaque nuit, une main mystérieuse venait bouleverser les fondements. Alors, on décida de placer la statue du Saint sur un char trainé par deux boeufs et de laisser ceux-ci vaquer à leur gré jusqu’à ce qu’il leur plut de s’arrêter. Les boeufs marchèrent au Nord. Parvenus là ou se trouve le bourg actuel, ils s’arrêtèrent et refusèrent de se remettre en route. On y construisit l’église. Rien n’arrêta plus le travail des ouvriers. Des donations à saint Conven furent reçues jusqu’au XVIIIe siècle. Mais dès 1347, l’église fut placée sous le patronage de saint Yves.  Elle a été construite de 1507 à 1523 avec un chevet modifié en 1702 et restaurée en 1933 après un incendie. On y retrouve le style Beaumanoir commun à plusieurs églises de l’époque.

Prochains concerts du Petit Festival

  • Fête de la Bretagne  les 25 et 27 mai
  • Kan ha diskan avec Maëlle et Korentin  à l’hôpital de Lanmeur 25 mai 2012
  •  Chants de Bretagne Anne Auffret – Chapelle Saint-Nicolas, Plufur 27 mai 2012
  • Prologue du festival  les 23 jet 24 juin
  • Monteverdi et Uccellini avec le Gemini Consort – Chapelle Saint-Antoine, Plouezoc’h 23 juin 2012 
  • Le songe de Vaux, pièces pour théorbe avec Sebastian Vargas – Chapelle St Germain de Kervezec, Plougonven 24 juin 2012
  • Le Petit Festival fait son festival du 6 au 10 juillet

Publicités
Cet article, publié dans Animations, art artistes, Enclos paroissiaux, Finistère, Musique, Patrimoine, Randonnée, Trégor, vie rurale, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s