Violon : un duo de choc au Caplan

Christian Lemaître jouera ce soir dans son territoire… S’il part souvent en Europe et Outre-Atlantique, quand il atterrit c’est dans ce petit morceau de Trégor entre la campagne saint-jeannaise et la côte sauvage  de Beg ar Fry. C’est donc un public acquis qui viendra l’écouter au Caplan et découvrir en même temps Jacky Mollard. Chacun à la tête de groupes réputés, ces deux musiciens depuis trente ans  croisent et recroisent les sons de leurs violons dans des formations de longue durée ou comme ce soir des duos ponctuels. Au fil des années les influences se multiplient et renforcent le jeu de chacun, Christian explorant plutôt les styles traditionnels, Jacky incluant des musiques improvisées, leur instrument devenant tour à tour soliste ou accompagnateur. Cela donne ce duo original aux thèmes bretons, irlandais, écossais, balkanique…avec compositions originales ! A déconseiller en cas d’allergie au violon ! Vendredi 27, 21 h, café-librairie Caplan and Co, Poul Rodou, Guimaëc (entrée libre).

Petites bios pour initiés

Le violon pour Christian Lemaître c’était d’abord l’Irlande ! C’est en compagnie de Soïg Siberil, Alan Kloatr puis Youenn Gwernig qu’il ralliera la Bretagne. Double appartenance qui le mènera très vite à la création du groupe Kornog qui commence à tourner dans toute l’Europe et aux Etats-Unis dès 1983 (avec Soïg Siberil, Jamie Mc Menemy et Jean-Michel Veillon). L’aventure se poursuit avec le groupe de fest-noz Pennou Skoulm qui réunit Christian, Jacky et Patrick Molard, puis Ronan Le Bars), et l’ensemble de cordes « Archétype ». En 1992, il rejoint les violonistes Kevin Burke (Irlande) et Johnny Cunningham (Ecosse) pour tourner aux Etats-Unis, en Angleterre et en Irlande sous le nom de « Celtic Fiddle Festival » dont le concept serait selon Johnny « comment détruire trois cultures avec un seul instrument ». En Bretagne, il intègre le groupe de fest-noz Storvan, puis joue six ans d’affilée avec Gilles Servat, passant notamment par l’Olympia, Bercy, les Vieilles Charrues à Carhaix… En duo avec le pianiste Jean-Pierre Le Cornoux (du groupe « les Pires »), il enregistre « Affinités » et joue avec Bal Tribal, mené par les frères Molard. Joue actuellement toujours avec Celtic Fiddle Festival, dans lequel le violoniste québecois André Brunet a remplaçé Johnny Cunningham. Pour en savoir plus sur Christian …

Entre les deux musiciens bretons, c’est une histoire d’amitié tout autant que de partenariat musical qui s’est tissée depuis plus de trente ans. L’association de Christian et Jacky commence avec le groupe de fest-noz Pennou Skoulmes consacré à la musique de danse Bretonne, actuellement toujours en activité. Temps fort ensuite avec la création de l’octet à cordes Archétype (l’album est paru en 1989 chez Coop Breizh), une réussite qui reste gravé dans les mémoires  les menant jusqu’en 1991 à transporter leur musique au-delà des frontières européennes. Au fil des années les influences se multiplient et renforcent le jeu de chacun, Christian Lemaître explorant plutôt les styles traditionnels, Jacky Molard incluant des musiques improvisées. Quand les musiciens se produisent en duo,  sans empêcher pour autant les compositions originales, ils sont davantage axés sur une sélection de musiques de violon d’origine traditionnelle (bretonne, irlandaise, écossaise, balkanique), utilisant tour à tour leur instrument en soliste ou en accompagnement en toute complicité ! Des routes  musicales qui se croisent sans cesse, de créations en concerts, chacun étant le meilleur public de l’autre.

Comme Christian Lemaître et quelques années plus tard, Jacky Molard aborde le violon par la technique irlandaise. Il s’intéresse très tôt à la musique d’improvisation avec le bluegrass tout en jouant de la musique celtique au contact des sonneurs et chanteurs du Centre-Bretagne ou  de musiciens irlandais. Entre 1975 et 1985, il jouera dans Ogham (groupe celtique), Gazon Bleu (bluegrass), Gwerz, le Trio Molard/Sibéril, le Trio, Per Tallec (indo-breton), Par Kilbride Band (fusion celtique), Pennou Skoulm (fest noz)…Depuis il mène une carrière internationale et compte parmi les musiciens incontournables de la scène actuelle bretonne. Pour en savoir plus sur Jacky Molard…

Advertisements
Cet article, publié dans art artistes, Musique, Trégor, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Violon : un duo de choc au Caplan

  1. bigoudene46 dit :

    ça donne des envies de venir s’installer en Bretagne… Depuis le temps que j’ai envie de revenir aux sources, il faudra que j’y pense sérieusement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s