Récit de votre voyage : faites une Escale pour l’écrire

 

« Il y a des moments où, par extrême fatigue, les choses auxquelles on pensait font littéralement irruption. Elles vous traversent avec leurs couleurs. Là, on écrit à toute allure et on sait que chaque mot est juste. » C’est une expérience que Nicolas Bouvier a pu partager à travers ses propres écrits, lorsqu’il oeuvrait à ses récits de voyage en temps décalé.  C’est dans cet esprit que Bénédicte Fayet a conçu son atelier d’écriture  qui se déroulera du 20 au 24 août à l’Escale, non avec la recherche de l’extrême fatigue… mais avec celle du lâcher-prise qui peut mener à cette écriture qui nous surprend nous-mêmes. Cinq jours pleins pour faire aboutir des notes de voyage en un livre très personnel, six soirées d’échanges autour de l’écrit et des auteurs, dans le sillage des  écrivains voyageurs dont l’esprit flotte sur le festival de Saint-Malo.« Si vous êtes un voyageur étonné, si vous avez fait un étonnant voyage, si vous en avez rapporté quelques notes ou bribes de notes dans un carnet, même pas très épais, même pas très joli, ces quelques jours sont faits pour vous », assure-t-elle. Premier livre ? Seul ou accompagné, on se réjouit de partager avec vous cette expérience.

De l’atelier d’écriture au Récit de Voyage

« Si vous feuilletez, consultez ce précieux carnet avec un plaisir toujours renouvelé, comme s’il projetait encore devant vos yeux les chemins que vous avez parcourus, les visages que vous avez entrevus…Si vous éprouvez le besoin de compléter ici un souvenir, de préciser là une sensation, de raconter le début ou la fin d’une scène tout juste griffonnée à la va-vite sur le bas d’une page…Et si vous voulez faire bien plus encore : prolonger vos notes, les transformer, les composer en vue de réaliser un vrai récit de voyage destiné à des lecteurs… » Alors c’est pour vous que Bénédicte a conçu ce stage. « Tout au long de notre semaine de stage, poursuit-elle, nous nous placerons dans le sillage des écrivains voyageurs…Nicolas Bouvier, Bruce Chatwin, et tant d’autres qui nous ravissent, et d’autres encore qui nous sidèrent, Isabelle Eberhardt ou René Caillé… » Et de rassurer : « Vous n’avez absolument pas besoin de les avoir lus pour aborder ce stage, vous les lirez peut-être un jour ou l’autre et nous les évoquerons parfois pour nourrir notre propre travail. Car c’est vous qui serez l’auteur, cette semaine-là. Auteur de vos souvenirs, de votre projet d’écriture et de votre récit en devenir. Et vous quitterez notre escale littéraire, en fin de semaine, avec un ouvrage largement commencé et toutes les clés pour le poursuivre et l’achever individuellement. Je m’y engage. » L’écriture sera l’occasion de revivre notre étonnant voyage. Mieux, elle montrera que le voyage n’était pas fini…

Du latin à l’écriture en passant par la mer

Parcours atypique pour Bénédicte Fayet  qui animera cette semaine à l’Escale ! Auteur de romans et de nouvelles publiés notamment chez POL, au Temps Qu’il Fait et aux éditions du Rouergue, elle a commencé sa vie professionnelle comme professeur de français-latin : une bonne base pour poursuivre en se spécialisant dans la création et l’animation d’ateliers d’écriture ! Elle écrit et accompagne individuellement les nouveaux auteurs. Un « coaching » qui devrait donner de bons résultats pendant ces quelques jours finistériens. Etonnant par contre, cet amour pour la mer qui, jeune, lui a donné de furieuses envies de devenir skipper. On comprend sa passion pour les écrivains voyageurs… En lieu de quoi bien sûr elle a écrit, entre autres sujets, sur la mer !

Escale en écriture à Trobodec Durant la dernière semaine d’août, du lundi  au samedi matin, elle l’animera à l’Escale de Trobodec, étape traditionnelle sur le GR 34 en pays de Morlaix, où vous serez reçus très simplement et avec amitié. Vous y croiserez peut-être le soir quelques randonneurs de passage, autre forme de voyage, que vous étonnerez. Vous pourrez venir accompagné en réservant l’hébergement pour plusieurs personnes, sous réserve que cela ne nuise pas au suivi de l’atelier, pour vous et pour les autres. Vous pouvez aussi décider de prolonger votre séjour (voir le site de l’Escale)

Les tarifs : Atelier en individuel : 495 euros ; moins de 26 ans : 395 euros. Maximum 10 participants. Hébergement à l’Escale de Trobodec, en demi-pension : 240 euros du dimanche après-midi au samedi mat.

Pour nous contacter : Ateliers d’écriture Elisabeth Bing, 20 rue du terrage – 75010 PARIS Tél : 01 42 05 06 96.   Courriel atelierselisabethbing@gmail.com Site à consulter


Lire aussi

Advertisements
Cet article, publié dans Finistère, Lire Ecrire, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s