Plaisirs d’automne, orangés, dorés, laborieux

L’automne s’installe à peine…

…la vigne vierge commence à dorer les murs, décor éblouissant empli de nostalgie, c’est la fin de jour, c’est la fin de l’été, c’est la fin…Les randonneurs vont ranger sac et bâton, les sportifs se diriger vers des cieux plus cléments, les locaux troquer les méduses (ou squelette selon les régions) contre les bottes, et se recentrer sur la rentrée des classes, les repas et concerts à thème. Les conseils municipaux vont rouvrir les débats et les associations poursuivre leurs projets, ou leurs combats. La grande marée est passée, mais l’air est doux, et du sommet de Beg ar Fri, l’eau transparente  est un lagon. Quant au ciel, il nous donne le soir des spectacles qui donnent la sensation d’être privilégié. Les chrysanthèmes ouvrent leurs corolles dans le jardin, sur fond d’arbres où s’égrènent des milliers de points rouges et oranges. Les oiseaux seront contents cet hiver !  Les bruyères laissent des tâches de pourpre sur le sentier et la falaise, les mûres sont sucrées et juteuses. Bientôt les pommes bien sûr seront au rendez-vous, comme les potirons qui brillent dans tous les fourrés. Et s’il pleut, les champignons ! Des tons automnaux qui font craindre le Miz du (mois noir), pas toujours si noir que ça. Mais c’est aussi la saison des travaux: le portail brisé d’un coup de vent imprévu, un volet non retenu qui a claqué jusqu’à se détacher. Ingrat est ce travail invisible : le toit à refaire, rafistolé depuis dix ans, et du coup tous les plafonds du second, et finalement, l’isolation des combles…  changer une des trois fenêtres. Il ne restera guère de temps cette année pour repeindre ailleurs, ou améliorer, ou réparer: on sait déjà que c’est partie remise. Amis futurs vacanciers, il faudra vous montrer indulgents.

Ne pas oublier pour autant le printemps : il reviendra et juste avant, les charmes de l’hiver si surprenant et versatile dans ce coin de Bretagne.  C’est tout l’intérêt d’un climat « tempéré »: attendre des rendez-vous avec la nature et en être surpris, prendre du recul, apprendre à déguster chaque jour, sous une météo changeante. Par des journées douces et ensoleillées, en janvier, en février, on peut tracer la route jusqu’à la mer, aimer le vent, avoir peur des énormes vagues, puis revenir pour un café au Caplan ou un livre à lire au chaud. Ensuite on plantera dans le jardin, on se battra contre les ronces et on fera des bouquets, puis viendra, après le stress de l’été peuplé d’enfants, le temps des récoltes et des rencontres.

Pour cette vision idyllique, quel boulot ! En attendant, nous démarrons novembre, le Miz Du (mois noir) je vous envoie quelques plumes d’oiseau : on les voit mieux en ce moment, plus calmes, les petits ont pris leur envol, ils s’arrondissent, ils s’ébouriffent, ils piquent du bec sur la grève… Voici un joli panorama tout frais que le quotidien Ouest-France vient de publier, en avant-goût d’un album dédié justement aux oiseaux.

Des pommes, des pommes… on connait la chanson! Pour ceux qui veulent planter, goûter, connaître, la proposition de Chantal  ! Impossible aussi de ne pas parler du verger du domaine de Kerveguen planté dans la campagne de Guimaëc : les pommes donnent du cidre bu à l’Elysée. Outre les pommiers, on y visite la cave aux fûts de chêne et un romantique pigeonnier. Le crû sélectionné ? je vous souhaite d’en boire une bolée…

Peut-être aimerez-vous lire

Advertisements
Cet article, publié dans biodiversité, faune et flore, Finistère, GR 34, novembre, vie rurale, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s