Les Oiseaux chanteurs aiment Trobodec

moulin perdu Trobodec - CopieC’est le printemps. Mars et avril sont les mois préférés des oiseaux. Ca chante dès l’aube à pleine voix dans les arbres, les trilles se répondent et se superposent.  Belle saison pour venir passer quelques jours à l’Escale avec ses jumelles, tendre l’oreille à toute heure et reconnaître les chanteurs à leurs chants. Parmi les passionnés de ces solistes à plume, des adhérents de Bretagne Vivante accompagnent les auditeurs dans la vallée de Trobodec.  Un espace protégé qui accueille les passereaux et leur permet de nicher. Petit voyage au pays des oiseaux…

A Trobodec, on  « touche »  plus particulièrement les passereaux qui sont parmi les meilleurs chanteurs, d’où leur nom d’oiseaux chanteurs :  leur appareil phonatoire évolué permet des sons plus complexes. Les jeunes oiseaux apprennent le chant en écoutant les aînés et avec des variations aux canevas de base. Il s’agit autant de conquête et de défense du territoire que de la séduction d’une partenaire car seuls les mâles chantent.La ballade commence et à mesure qu’on descend vers le moulin, toutes sortes de sons et de rythmes s’imposent. C’est au printemps, fin mars et début avril lors de la période de reproduction, que son chant devient le plus mélodieux et il l’utilise comme outil de communication avec ses congénères jusqu’à la formation des couples. Extrait du concert Comme si vous y étiez…

troglodyte mignon Le Troglodyte mignon, poids plume de 9 grammes au chant puissant et explosif, lance sa longue série de notes aiguës en trilles répétitifs.

mésange charbonnièreLa Mésange charbonnière, elle, zinzinule. Très audibles, ses phrases, basées sur 2, 3 ou 4 notes aiguës et au rythme bien marqué, sont répétées de nombreuses fois. Elles présentent de multiples variantes : chaque individu en possède normalement plusieurs (de 2 à 6), de tempo différent.

fauvette tête noireLa Fauvette à tête noire émet des cris de contact secs et courts, et un chant clair et flûté.

Le Pouillot véloceLe Pouillot véloce lance son chiff-chaff répétitif et joyeux. Sa chanson est l’un des premiers signes de retour du printemps qu’il entonne du haut d’un arbre. Aisée à mémoriser, c’est une simple succession de notes dansantes bien séparées que lui ont valu le surnom parlant de « compteurs d’écus ».

rouge-gorge 1Le chant du Rouge-gorge vibrant tonique, mélodieux, merveilleusement inventif, tandis que celui du chardonneret élégant est un gazouillis fluide et répété, ponctué .d’un agressif « crrrr » guttural.

Le verdier d'EuropeLe Verdier d’Europe a un chant très caractéristique qui se compose de trilles clairs, sonores, limpides et cristallins rappelant les sons émis par une clochette, finissant souvent en une roulade nasillarde et traînante.

geai des chênesLe chant du Geai des chênes est le plus étonnant : il passe du cri rauque, bref, fort et strident au gloussement, sifflement et parfois même à une espèce de miaulement, on dit que le geai cacarde, cajole, cageole, frigulote ou jase. C’est en fait un bon imitateur et il a la capacité de reproduire des chants ou des cris d’autres oiseaux et même de mammifères comme le chat ou le cheval. À la fin de l’hiver et au début du printemps il émet une multitude de sons inspirés de ceux qu’il a entendus dans la forêt ou à sa lisière. Quand la couvaison commence, il devient pratiquement silencieux et n’émet plus qu’un léger gazouillement.

bouscarle-de-cetti-6La Bouscarle de cetti au chant répétitif, enjoué, sonore et très accentué aime les lieux humides et se plaît à Trobodec.

La Linotte mélodieuse, petit passereau brun à la poitrine rosée, a un gazouillis agréable et doux. Elle installe son nid à la va-vite, pas très loin du sol, sans trop se préoccuper des prédateurs. D’où peut-être l’appellation de « tête de linotte ».

On en parle dans la presse

 

Publicités
Cet article, publié dans avril, biodiversité, faune et flore, Randonnée, vie rurale, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les Oiseaux chanteurs aiment Trobodec

  1. laurette dit :

    Merci pour ces délicieuses photos; bientôt là pour les entendre.
    laurette

  2. zab dit :

    Formidable!!!! peut-être bientot le rossignol??? le seul oiseau dont le chant n’est pas répétitif. Il est en mode aléatoire.

    • Alors là, bravo ! Impressionnée ! Je suis juste amoureuse de ce petit monde de musiciens à plume mais aucune connaisssance réelle sur le sujet. Il faudrait prendre enfin le temps de se promener… et ici c »est plus ronce, ménage, chambres et travaux que marche au vert et plage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s